Le Lean Management

Dans le contexte économique actuel où la pression concurrentielle dans une économie globalisée agit comme un processus de sélection implacable et très rapide, ne survivent que les entreprises les plus performantes, les plus adaptées, les plus adaptables. Ainsi, maintenir ou renforcer sa compétitivité tout en conservant ses marges devient aujourd’hui une priorité pour une PME.

Le Lean management a été inventé et développé par Toyota, aujourd’hui il est implanté dans de nombreux secteurs d’activité.

Le Lean management, système basé sur une meilleure utilisation des ressources en évitant de les gaspiller, permet de réaliser des économies et des gains concrets qui offriront de nouveaux avantages compétitifs à l’entreprise et de nouvelles perspectives stratégiques.

 

lean management

Les objectifs :

Le Lean management apporte rapidement et durablement une amélioration dans 3 domaines :

Les coûts :

  • Réduire les stocks
  • Augmenter la productivité
  • Réduire les surfaces nécessaires, compacter les installations
  • Globalement, réduire les coûts d’exploitation

La qualité :

  • Réduire le taux de rebut
  • Améliorer les rendements matière et énergétique
  • Globalement, diminuer le coût d’obtention de la qualité

Les délais :

  • Réduire le délai entre la prise de commande et la livraison
  • Améliorer le taux de service et de satisfaction client

 

En pratique

 

La norme ISO 9001 version 2015 : changements et évolutions par rapport à la version 2008.

La dernière révision de la norme ISO 9001 remontait à 2008, et la dernière mise à jour à l’an 2000. La norme ISO 9001 version 2015 est arrivée et, avec elle, de nouvelles obligations aux entreprise en matière de qualité.

La nouvelle norme ISO 9001 version 2015 est entrée en vigueur dès le mois de septembre 2015. Elle vise trois objectifs principaux : Il faudra tenir compte de l’environnement socio-économique de l’entreprise et des besoins des parties prenantes pour établir son système et sa politique de management de la qualité. Le système de management de la qualité devra être davantage intégré avec le management de l’entreprise. Enfin, la prise en compte des activités externalisées et des co-activités avec les clients et fournisseurs devient une obligation.

  • Nouvelle structure de la norme ISO 9001

La High Level Structure (HLS) entre en application. Ce que cela change ? « Les chapitres d’exigences des différentes normes de systèmes de management (ISO 9001, ISO 14001…) seront organisés de la même manière, ce qui facilitera leur intégration. »

  • Vers la compréhension du contexte global

La nouvelle version du standard ISO 9001 – 2015 impose de comprendre le contexte économique, environnemental, législatif et social de l’entreprise et, comme le fait remarquer Hervé Giraud, d’« identifier les attentes et les besoins des parties concernées, comme les fournisseurs, les clients, le personnel, les administrateurs et les financeurs. »

  • Impacts de la norme sur les produits & services

Aux produits il faudra associer les services, puisque bien souvent ils sont liés et que leur qualité doit être maîtrisée.

  • Liaison renforcée de la démarche qualité avec la stratégie

La démarche qualité n’est plus mise à part : « elle doit être liée avec la stratégie de l’entreprise. »

  • Analyse des risques et des opportunités

L’entreprise va devoir définir des plans d’action pour maîtriser les risques et tirer parti des opportunités. Pour cela, elle doit être capable de les recenser et de les analyser.

  • Vers une approche processus renforcée

Les organismes concernés vont devoir « renforcer son approche processus avec la définition des responsabilités pour gérer les processus », prévient Hervé Giraud.

  • Maîtrise des activités externalisées

Enfin, la maîtrise des activités externalisées fait elle aussi partie des évolutions majeures de la norme ISO 9001 version 2015, avec une maîtrise adaptée de l’approvisionnement externe des produits et services… Et des actions menées en conséquence.

Appliqué au monde du transport et de la logistique, le Lean management permet d’avoir une vision et un contrôle global de la prise de commande à la réalisation de la prestation.

 

La société MARSY a une démarche de management qualité et d’amélioration continue basée sur le référentiel iso 9001.

 

  • Constraints => Contraintes client :

La connaissance du métier de nos clients, de leur produits, de leurs horaires et de leurs clients nous permet d’améliorer la qualité et les délais des transports. Ces informations centralisées dans une base de données nous permettent de planifier rapidement, d’optimiser les temps de chargement/déchargement et d’apporter un suivi personnalisé.

  • Transportation Planning => Planning transport

C’est le coeur de notre métier. Les outils informatiques performants et l’expérience de nos affréteurs nous permettent de planifier, optimiser et exécuter tous vos ordres de transport, et ce dans les chaînes logistiques les plus complexes nécessitant un suivi détaillé.

  • Fleet management => Gestion de notre flotte en propre ou externalisée.

Nous travaillons avec un panel de transporteurs dont nous connaissons parfaitement l’historique, les hommes, les moyens et la qualité.
Nous disposons ainsi de données nous permettant d’optimiser les ressources et donc directement vos coûts transport.

  • Transportation Procurement => Achat transport

Le négoce du transport représente une part importante de notre activité. Nous sommes capables de gérer des appels d’offre internationaux. Après analyse de vos flux nous incluons ceux-ci à nos plans de transports afin d’optimiser la massification.

  • Audit => Gestion de la non-conformité

Basé sur les référentiels de la norme ISO nous gérons la non-conformité par un système de remontée d’informations, un scoring et des actions préventives et curatives afin de tendre vers un 100% de satisfaction client.
Le suivi des factures, des paiements et des litiges de transport s’effectue grâce à une base de données centralisée. Nous disposons ainsi d’une vue consolidée des données vous concernant.

Top