Catégories
News

Renault Trucks : Camions à l’hydrogène pour La Poste, le transport vert

Le transport vert à savoir le transport écologique est un enjeu majeur pour les années à venir. Renalt Trucks et La Poste poursuivent leur engagement dans une démarche de développement durable et vont mettre en circulation, à titre expérimental, pour la première fois en Europe, un camion électrique avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène. Ce Maxity Électrique de 4,5 tonnes verra ainsi son autonomie portée à 200 kilomètres et sera testé en conditions réelles d’exploitation, pendant un an, à Dole (Jura).   Renault Trucks expérimente, en partenariat avec La Poste, pour la première fois en Europe, un Maxity Électrique intégrant une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène, développée par Symbio FCell, qui permet de doubler l’autonomie du véhicule. Ce test, d’une durée d’un an, permettra à Renault Trucks d’explorer tous les potentiels de la technologie hydrogène en conditions réelles d’exploitation. « Ce véhicule n’émet pas de nuisances sonores, ne rejette que de la vapeur d’eau ; son autonomie de 200 kilomètres en fait un véhicule idéal pour des missions quotidiennes de distribution urbaines et périurbaines », explique Karine Forien, directrice de la stratégie efficacité énergétique chez Renault Trucks, « notre volonté à travers ce projet est de soutenir les métropoles européennes dans la limitation des […]
Source: Le fret

Catégories
News

Transport routier: les syndicats réclament un entretien avec Ségolène Royal

Après l’échec des NAO entre le patronat et les syndicats le 9 février dernier, les syndicats du transport routier (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) avaient annoncé des actions d’ampleur nationale à partir du 15 mars 2015. Pour rappel, les syndicats réclamaient 5% d’augmentation sur les grilles salariales alors que le patronat proposait 1 à 2% d’augmentation. Les principaux syndicats du transport routier (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont adressés une lettre commune à la Ministre de l’Ecologie en charge des transports (en copie à l’AFP), Ségolène Royal, pour solliciter un entretien « afin de l’alerter sur la gravité inquiétante de la situation« . Peu après l’échec des NAO 2015, Ségolène Royal avait annoncé que l’ »on ne pouvait se permettre un conflit routier » et que l’Etat aiderait à trouver une solution ce pourquoi les syndicats se tournent vers la Ministre de l’Ecologie en ultime recours avant d’entamer une grève illimitée d’ampleur nationale dès le 15 mars. Rappelons que depuis 2 ans, les grilles salariales sont gelées faute d’accord et que les 4 premiers coefficients sont en dessous du SMIC (9,43 euros brut de l’heure) et faute d’accord sur les NAO 2015, les salaires seraient gelés à nouveau pour 1 an.      
Source: Le fret

Catégories
News

Transport routier: pour lutter contre la concurrence déloyale et le dumping social la France imposerait le SMIC aux routiers étrangers

C’est le jour de la Saint Valentin qu’un amendement gouvernemental (projet de loi Macron) a été adopté par les députés afin de lutter contre la concurrence et le dumping social des routiers étrangers en imposant le SMIC aux routiers étrangers. Si du côté syndical on voit cet amendement comme « une révolution », du côté patronat, la FNTR estime que c’est une « réponse partielle » qui doit être conforté par Bruxelles pour « redéfinir les règles du cabotage (…) et d’ouvrir rapidement une réflexion sur un régime de travailleur hautement mobile » tandis que l’OTRE voit cette mesure comme « déterminante » dans la lutte contre le dumping social et la concurrence déloyale. Que dit cet amendement et qui est concerné? Dans cet amendement précisant l’application des règles d’application du détachement de salariés concernant le transport routier et le transport fluvial, il est précisé que: « l’entreprise étrangère devra désigner en France un représentant qui sera chargé d’assurer la liaison avec les autorités de contrôle la déclaration préalable de détachement sera remplacée par une « attestation de détachement » le destinataire sera considéré comme le donneur d’ordre de l’opération (même si le donneur d’ordre est l’expéditeur !). Ce sera donc au destinataire de procéder à l’ensemble des vérifications […]
Source: Le fret